Notre héritage

De 1649 à nos jours.

Au cours du XVIIe siècle, un grand nombre de forges voient le jour en Finlande. Les vastes forêts de la région de Pohja, la douceur de l'eau et ses voies navigables sont idéales pour l'industrie métallurgique finlandaise. Les forges d'Antskog voient le jour aux alentours de 1630, suivies par celles de Billnäs en 1641. Fiskars est fondée en 1649 et constitue aujourd'hui l'une des plus anciennes entreprises du monde occidental.

Nous célébrons chaque jour des siècles de fierté, de passion et de design.

Nous célébrons chaque jour des siècles de fierté, de passion et de design.

Des débuts modestes

Tout commence en 1649 lorsque Peter Thorwöste installe un haut fourneau dans le petit village Fiskars, pour y produire des pièces forgées.

Du fer au cuivre

En 1783, les forges sont reprises par la famille Björkman et la production se concentre sur le traitement du cuivre d'une mine voisine.

L'ère de l'innovation

En 1832, Fiskars crée la première usine de coutellerie de Finlande afin d'ajouter à sa gamme de couteaux des fourchettes et ce qui allait bientôt devenir les ciseaux préférés du monde entier.

Le premier atelier de machines

En 1837, autre première finlandaise, Fiskars ouvre un atelier de machines dans le village et commence à fabriquer les premières machines à vapeur du monde entier.

1649 : Fondation des forges de Fiskars

Au moment de la création des forges de Fiskars, la Finlande est sous domination suédoise, et la Suède est l'un des plus importants producteurs de métal d'Europe au XVIIe siècle. En 1649, Peter Thorwöste a le privilège d'installer un haut-fourneau à Fiskars, pour y produire des outils et des pièces forgées. Le minerai de fer utilisé à Fiskars provient en très grande partie de la mine Utö de l'archipel extérieur de Stockholm et la majeure partie des barres de fer produites dans les forges sont envoyées en Suède pour être vendues sur le marché de fer dans la vieille ville de Stockholm. À Fiskars, le fer est également utilisé pour fabriquer des clous, des fils de fer, des couteaux, des binettes, des roues en acier et d'autres produits.

XVIIIe siècle : Du fer au cuivre

En 1783, les forges sont reprises par la famille Björkman et la production se concentre sur le traitement du cuivre de la mine voisine d'Orijärvi. Au XIXe siècle, l'épuisement de cette mine entraîne la fermeture du haut fourneau (1802), marquant la fin de la fabrication de fer dans le village Fiskars.

1822 : Début de l'ère Julin à Fiskars

En 1822, l'apothicaire Johan Jacob Julin (futur von Julin) de Turku rachète les forges et le village de Fiskars. Sous sa direction, les forges sont activement développées et la production se concentre sur la transformation du fer. En 1832, la 1ère usine de coutellerie finlandaise est créée, les fourchettes et les ciseaux venant s'ajouter à la production des couteaux. En 1837, autre 1ère finlandaise, Fiskars ouvre un atelier de machines à vapeur dans le village. Dans les années 1830, le premier moteur à vapeur finlandais est fabriqué dans cet atelier. La tradition réformatrice et novatrice de Fiskars remonte à cette période. De nombreuses réformes sociales ont également lieu pendant l'ère Julin, avec l'ouverture d'une école et d'un hôpital au sein du village. L'agriculture du village s'améliore. Fiskars influence fortement le développement agricole en Finlande et produira plus d'un million de charrues. Sous la direction de Julin, Fiskars devient également célèbre pour son outillage agricole et ménager et le nom de Fiskars devient synonyme de qualité.

Fiskars grandit et se développe

L'entreprise fait l'acquisition des usines Inha d'Ähtäri, ainsi que des sociétés Billnäs Bruks Ab et Oy Ferraria Ab.

L'ère Julin

Le fils aîné de Johan et Albertina Julin est né le 5 août 1787. Il est baptisé Johan Jacob Julin mais se fera toujours appeler John. Il est anobli en 1849 et marquera à jamais l'histoire des forges.

Un meilleur acier pour de meilleurs outils

La productivité de Fiskars augmente grâce à la mise au point de nouvelles méthodes de transformation de l'acier. La gamme de produits se diversifie et Fiskars fonde la première usine de ressorts métalliques de Finlande.

Fiskars est coté en bourse

En 1915, Fiskars est cotée à la bourse d'Helsinki, sous le numéro de certificat d'actions 377, souscrit par Albert von Julin.

1883 : Fiskars devient une société à responsabilité limitée

À la mort de J.J. Julin, les forges sont placées sous tutelle. Petit à petit, le pouvoir d'Emil Lindsay von Julin grandit et la société à responsabilité limitée Fiskars est fondée. En 1915, Fiskars est cotée à la bourse d'Helsinki.

1918 : Fiskars grandit et se développe

La productivité des forges augmente grâce à la mise au point de méthodes modernes de transformation de l'acier et à la rénovation du laminoir d'Åminnefors. La gamme de produits se diversifie et Fiskars fonde la première usine de ressorts métalliques de Finlande. L'entreprise fait également l'acquisition des usines Inha Works d'Ähtäri, ainsi que des sociétés Billnäs Bruks Ab et Oy Ferraria Ab.

1929 : Le crash boursier et la récession

Le crash boursier de 1929 touche de plein fouet l'économie finlandaise et ralentit le développement de Fiskars. La Finlande devra attendre le milieu des années 1930 pour se remettre de ses effets. Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que la direction de Fiskars décide d'entamer une réforme structurelle afin d'adopter une production de masse.

La naissance de la production de masse

Après avoir patienté pendant la crise de 1929 et la Seconde Guerre Mondiale, la direction de Fiskars met finalement en marche ses projets de restructuration de l'entreprise pour la production de masse.

Les premiers anneaux orange

S'appuyant sur son savoir-faire en matière de métal, l'introduction du plastique par le biais d'acquisitions et une volonté d'expérimenter de nouvelles choses conduisent Fiskars à fabriquer les premiers ciseaux à anneaux en plastique du monde en 1967.

1967 : Fiskars produit les premiers ciseaux à anneaux en plastique au monde

Les ciseaux à anneaux orange sont l'un des produits les plus célèbres de Fiskars. Mais d'où vient ce choix ?
En 1967, au moment où les premiers modèles sont sur le point d'être fabriqués, le designer souhaite que les ciseaux soient noirs, rouges ou verts. Mais, lorsque le prototype part à la production, le machiniste décide de terminer la couleur orange restant dans sa machine. Les prototypes sont donc fabriqués en 4 couleurs, les modèles orange et noirs remportant le plus grand succès. Il faut choisir. Un vote interne est organisé, et c'est ainsi que naissent les ciseaux à anneaux orange de la marque.

La couleur, Fiskars Orange™, est enregistrée en tant que marque commerciale en Finlande depuis 2003 et aux États-Unis depuis 2007.

1977 : Une usine de ciseaux Fiskars fondée aux États-Unis

L'expansion de Fiskars débute avec l'ouverture d'une usine de ciseaux aux États-Unis. Cette implantation dans l'économie la plus puissante au monde s'est révélé un choix judicieux. L'entreprise dispose alors d'une base pour le commerce international et bénéficie d'un marché croissant et d'une expérience commerciale et professionnelle inestimable.

Des ciseaux pour maman

Notre design ergonomique et léger est si pratique que de nombreuses couturières amatrices interdisent au reste de la famille d'y toucher et les gardent pour des projets spéciaux.

L'arrivée dans le nouveau monde

Grâce à la popularité de ses ciseaux à anneaux orange, l'expansion de Fiskars débute avec l'ouverture d'une usine aux États-Unis en 1977.

Les ciseaux Amplify™

Nos incroyables ciseaux Amplify™ ajoutent un design marquant à la famille des anneaux orange avec des ciseaux qui découpent proprement des tissus épais et des matériaux que les autres ciseaux ne peuvent pas découper.

Un design primé

Les outils Fiskars ont remporté les prix Red Dot Awards, Good Design Awards, Popular Mechanics Green Design Awards, Ease-of-Use Commendations et bien d'autres.

Une marque internationale

La marque commerciale de nos ciseaux à anneaux orange emblématiques est officiellement protégée aux États-Unis, en Finlande et au Canada afin de nous assurer que les seuls ciseaux orange du marché sont les nôtres.

Plus d'un milliard de ciseaux vendus

Avec plus d'un milliard de ciseaux vendus depuis leur création en 1967, le design remarquable de nos ciseaux à anneaux orange les rend irremplaçables dans le monde entier.

Un foyer pour les artistes

Un mélange éclectique de forgerons, de designers industriels, de céramistes, de designers spécialisés dans le verre, etc. ont tous élu domicile dans le village Fiskars.